Accueil / Actualités / Mutuelle santé / Mutuelle Dentaire / Orthodontie enfant, quelle prise en charge ?

Orthodontie enfant, quelle prise en charge ?

Votre enfant approche de ces 8 ans ? Il va falloir penser à prendre certains renseignements concernant ses dents. En effet, c’est vers cet âge que l’orthodontiste peut déterminer les potentiels problèmes des dents définitives de l’enfant. Pour effectuer les corrections, le praticien pourra avoir recours à un appareil dentaire. Ce dernier aura pour but de veiller à l’alignement des futures dents. Comme toutes les consultations suivies de traitement, l’opération occasionnera un certain coût. Heureusement, certaines prises en charge sont possibles. Focus sur les aides prévues pour l’orthodontie chez l’enfant.

Des prises en charge faibles pour l’orthodontie enfant

Bénéficier d’un accord pour profiter d’un remboursement pour des soins orthodontiques va nécessiter certaines conditions. Pour que vous puissiez être remboursé des frais occasionnés par les soins d’orthodontie chez votre enfant, il vous faudra remplir deux conditions :

– Le traitement orthodontique doit démarrer avant le 16e anniversaire de l’enfant.
– Il vous faudra adresser une demande d’accord préalable en remplissant le formulaire S3150.

En cas de réponse favorable à l’entente préalable, vous bénéficierez de remboursements à chaque étape du traitement. Vous pourrez alors prétendre à :

– Un remboursement à hauteur de 70 % pour la première consultation
– 70 % pour les examens initiaux comprenant généralement les moulages et les radios
– Un remboursement semestriel du traitement à 100 %, avec une limite de 6 semestres.
– Une prise en charge à hauteur de 70 % des consultations de surveillance, dans la limite de deux par semestre
– Un remboursement total de la première année de contention
– Un remboursement à 70 % de la seconde année de contention.

Une entente préalable de remboursement

Une des principales conditions de l’obtention d’une aide par l’Assurance Maladie est l’entente préalable de remboursement. Cette demande d’aide pour les frais d’orthodontie chez l’enfant devra se faire en remplissant le formulaire dédié.

Le formulaire S3150 devra être rempli par votre chirurgien-dentiste. Il vous sera ensuite transmis pour que vous puissiez le compléter de données personnelles. Une fois entièrement rempli, il vous suffira de le transmettre à votre caisse d’Assurance Maladie. Celle-ci disposera alors d’un délai de 15 jours pour vous signaler tout refus en vous précisant bien sûr les différentes raisons qui ont motivé leur choix. Si vous ne recevez aucune réponse au-delà des 15 jours de la part de votre caisse d’Assurance Maladie, votre dossier est accepté.

Enfin, il est bon de savoir que l’accord d’entente préalable est valable pour une durée de 6 mois. Il vous faudra donc démarrer les soins dans les 6 mois qui suivent l’accord. Dépassé ce délai, aucuns frais ne sera pris en charge par la caisse d’Assurance Maladie.
À noter que si vous préférez passer par votre médecin pour compléter le formulaire, il faudra vous tourner vers le feuillet S3155. Ces deux feuillets sont disponibles en téléchargement gratuit sur le site Ameli, l’espace web de la Caisse Primaire d’Assurance Maladie.

Pour éviter les surcoûts, comparez !

Le tarif pour des soins en orthodontie est libre. Chaque chirurgien-dentiste peut fixer, dans la limite du raisonnable, ses propres prix. Mais même si ces honoraires doivent être définis par le praticien avec « tact et mesure », il arrive que certains dépassements soient constatables. En général, les coûts orthodontiques pour l’enfant s’élèvent à un tarif compris entre 600 et 1200 € par semestre. D’autres chirurgiens-dentistes s’affranchissent de cette moyenne et proposent des tarifs bien plus élevés.

Un professionnel doit vous informer de ses tarifs dès le départ. Plus encore, celui-ci doit vous fournir un devis écrit que vous devrez accepter avant tout début d’intervention. Le devis comprend de nombreux éléments comme :

– La nature du traitement
– Les matériaux utilisés
– Le prix des honoraires
– La part prise en charge par l’Assurance Maladie
– D’autres frais éventuels

Avec ces nombreux éléments en votre possession, il vous sera simple de faire jouer la concurrence. En effet, en établissant plusieurs devis, il vous suffira de comparer les tarifs proposés et de vous tourner vers le chirurgien le plus abordable.

Orthodontie enfant, le choix de la mutuelle

Comme nous avons pu le voir précédemment, le remboursement des frais orthodontiques chez l’enfant n’est que partiel. Pour obtenir un remboursement total de tous les frais, il est conseillé de choisir une bonne mutuelle. Néanmoins, pour choisir un service approprié, il vous faudra prendre en compte quelques points importants.

Une mutuelle sera plus intéressante si elle vous rembourse tous les semestres. En effet, plutôt que de vous rembourser annuellement, celle-ci pourra suivre le rythme des soins. Un point important à ne pas négliger !

Vérifiez le remboursement maximum proposé par votre mutuelle. En effet, la plupart des offres sont plafonnées. Heureusement, de nombreuses mutuelles non plafonnées existent pour couvrir les frais d’orthodontie chez l’enfant.

Vérifiez le tarif des remboursements d’orthodontie de votre mutuelle. Celle-ci les affiche de deux façons différentes : sous la forme d’un forfait ou d’un pourcentage du tarif de base de la Caisse Primaire d’Assurance Maladie.

Choisissez une mutuelle qui propose une augmentation des forfaits orthodontiques dans le temps. Après quelques années de cotisation, les sommes cumulées vous offriront une base de remboursement plus importante au moment des soins. Un point indispensable si vous souhaitez être correctement remboursé.

Enfin, certaines mutuelles négocient des tarifs avec certaines cliniques. N’hésitez donc pas à contacter votre mutualiste pour vous renseigner sur ce point.

Courtier en assurances et mutuelles, Libre Assurances pourra vous aider à trouver le meilleur tarif pour les soins orthodontiques de vos enfants. Travaillant avec les meilleurs partenaires santé, nous pouvons vous proposer la mutuelle dentaire la plus adaptée à vos besoins. N’hésitez pas à nous contacter !

Cet article a été posté dans Mutuelle Dentaire, Mutuelle santé le par .

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Profitez-en et contacter Libre Assurances