Accueil / Actualités / Mutuelle santé / Mutuelle Hospitalisation / Mutuelle d’hospitalisation seule : éviter les dépassements d’honoraires

Mutuelle d’hospitalisation seule : éviter les dépassements d’honoraires

Qu’est-ce que le dépassement d’honoraires ?

Le dépassement d’honoraires est la somme qui reste à payer par le patient pour tout acte médical, après la prise en charge de la sécurité sociale au tarif de convention.

Lors d’une hospitalisation, la sécurité sociale assure 80 % des frais médicaux et les 20 % restants sont à la charge du patient. La somme qui n’est pas remboursée par la sécurité sociale est donc ce que l’on appelle communément le dépassement d’honoraires.

Pour pallier le paiement de cette somme, plus ou moins élevée, les compagnies d’assurances proposent une solution : la mutuelle hospitalisation seule.

Comment fonctionne cette mutuelle ?

La mutuelle hospitalisation seule est une complémentaire santé qui est utile en cas d’hospitalisation, et uniquement dans ce cas-là. Cette assurance garantit à l’assuré le remboursement des frais d’hospitalisation, mais ne couvre aucun autre volet de l’assurance santé. Les soins dentaires et optiques, les visites chez le médecin généraliste ou chez un spécialiste, les médicaments, etc. ne sont pas pris en compte dans le contrat de mutuelle hospitalisation.

Souscrire une mutuelle de ce type peut être plus avantageux que de souscrire une mutuelle santé classique. Elle peut faire office d’assurance santé principale, mais aussi de surcomplémentaire santé : cela dépend de vos besoins et de votre budget.

Pourquoi choisir une mutuelle d’hospitalisation seule ?

L’assurance hospitalisation possède plusieurs avantages, mais aussi quelques inconvénients.

Les avantages de ce contrat d’assurance sont les suivants :

  • La somme de la cotisation est moins élevée puisque le contrat concerne uniquement l’hospitalisation.
  • Les taux de remboursement des dépassements d’honoraires sont plus importants que ceux pratiqués par une mutuelle générale.
  • Le contrat est modulable suivant les besoins des personnes. Il est donc possible d’ajouter plusieurs options au contrat initial, comme les soins dentaires ou les soins optiques par exemple.

Ce contrat possède aussi quelques inconvénients :

  • Sa couverture santé est limitée aux périodes d’hospitalisation, par conséquent l’assuré doit payer le ticket modérateur (ou le reste à sa charge) dans sa totalité et par ses propres moyens.
  • L’adaptabilité du contrat ajoute des coûts supplémentaires qui ne sont pas prévus à la base, il faut donc bien réfléchir et évaluer ses besoins avant de prendre la décision.

Qui peut être concerné par cette mutuelle ?

Plusieurs types de personnes peuvent être intéressés et concernés par la souscription d’une assurance hospitalisation seule :

  • Les personnes possédant un budget restreint. Ces personnes devant faire attention à leurs dépenses doivent être en droit de choisir une mutuelle qui correspond à leurs besoins tout en rentrant dans leur budget. Si ces gens ne sont pas souvent malades, ou ne doivent pas consulter régulièrement de spécialistes, alors cette assurance peut suffire à leurs besoins tout en ne dépassant pas leur budget. Ils peuvent y souscrire en tant que mutuelle principale.
  • Les personnes âgées. Ici, l’assurance va, le plus souvent, jouer le rôle d’une surcomplémentaire santé. Arrivé à un certain âge, les personnes nécessitent un suivi et une couverture plus importante au niveau de leur santé, de leurs frais médicaux et d’hospitalisation. De ce fait, les personnes faisant partie de cette catégorie peuvent prendre une assurance hospitalisation seule, en plus de leur mutuelle classique, afin d’être mieux couvert et donc mieux remboursés pour leurs frais d’hospitalisation. En même temps, certaines compagnies d’assurance mettent en place des questionnaires santé pour les personnes de 65 ans et plus afin de connaître leurs antécédents médicaux.
  • Les personnes voulant être encore mieux remboursées. Ce cas concerne les personnes de tout âge voulant être mieux couverts sur leurs besoins hospitaliers. Dans ce cas, l’assurance hospitalisation va également faire office de surcomplémentaire santé.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Profitez-en et contacter Libre Assurances