Accueil / Actualités / Mutuelle santé / Mutuelle Optique / Chirurgie myopie : tout ce qu’il faut savoir

Chirurgie myopie : tout ce qu’il faut savoir

Si vous êtes myope vous avez peut-être entendu parler des opérations des yeux au laser. La chirurgie de la myopie permet de retrouver une vue normale et vous évitera le port de lunette. Cependant, cette intervention chirurgical a un certain coût et n’est pas remboursée par la sécurité sociale. Une mutuelle pour la “chirurgie réfractive” est donc nécessaire. Avant de vous lancer, nous vous informons sur tout ce qu’il y a à savoir sur cette chirurgie des yeux.

Qu’est-ce que la myopie ?

La myopie est un trouble visuel qui provoque une vision floue de loin. Concrètement, elle est provoquée par la forme allongée (ovale) de l’œil. À cause de cette forme, l’image réfractée par la cornée et le cristallin se forme avant l’avoir atteint la rétine, au lieu de se focaliser cette dernière. Cela a pour conséquence d’engendrer une mauvaise vue sur les longues distances.

Il est possible de corriger la myopie à l’aide des lunettes et lentilles, mais depuis quelques années, la chirurgie de la myopie se présente comme une option intéressante. Une opération de la myopie s’adresse en particulier à ceux qui ne supportent plus les dispositifs “classiques”, mais aussi pour des raisons esthétiques ou pour faciliter la pratique sportive.

Quand réaliser une chirurgie myopie ?

Il n’y a pas de limite d’âge pour faire corriger la myopie. En revanche, on réalise rarement une opération de la myopie avant l’âge de 20-21 ans. Ce défaut visuel peut être dû notamment à l’environnement scolaire (myopie dite simple) et évoluer au cours de la vie de l’enfant. Il faut alors attendre que la vue se soit stabilisée pour envisager la chirurgie.

Si vous avez une très forte myopie (au-delà de – 6 dioptries), vous avez ce que l’on appelle une myopie “maladie”. Dans ce cas, votre vue risque de continuer à s’aggraver avec le temps. Il est possible d’envisager l’intervention chirurgicale, mais il faudra opérer la myopie de nouveau trois mois plus tard pour une légère retouche.

La myopie s’opère très bien entre – 1 et – 9 de dioptries. Il est aussi possible d’opérer si vous êtes à la fois myope et presbyte. En revanche, il n’est pas possible de corriger votre vue si vous avez une cataracte ou un glaucome sévère.

Quelles sont les techniques de chirurgie myopie les plus utilisées en France ?

Il existe différentes techniques chirurgicales au laser. En France, deux procédés de correction de la vue sont principalement utilisés : le LASIK et le laser Femtoseconde. Contrairement à la technique américaine EXCIMER, les suites post-opératoires sont nettement moins douloureuses et la récupération visuelle se fait beaucoup plus rapidement (jusqu’à 24 h maximum).

Le procédé LASIK est l’une des plus utilisées. L’opération se déroule en 10 à 15 min par œil et sous anesthésie locale. Elle est indolore. Le chirurgien ophtalmologiste découpe une petite partie de la cornée avec un instrument chirurgical (micro-kératome). Il procède ensuite à l’ablation en profondeur du tissu cornéen au laser et enfin remet en place la lamelle de cornée enlevée.

Plus récemment, une nouvelle technique 100 % laser est apparue. Comme pour le LASIK, l’intervention est courte (moins de 10 min par œil), sous anesthésie locale et sans douleurs. Un premier laser femtoseconde va permettre à votre chirurgien ophtalmologiste de découper une fine lamelle de votre cornée qui sera soulevée. Puis un second laser va venir rectifier votre vision. Cette dernière technique est moins utilisée, car les lasers femtoseconde coûtent encore très chers aux professionnels de santé (environ 400 000€).

Combien coûte une opération de la myopie ?

Retrouver une bonne vision a malheureusement ainsi un prix assez important, compte tenu notamment du coût des équipements. Le LASIK s’élève à 3000 euros environ pour les deux yeux. Pour une opération au laser femtoseconde, il faudra compter entre 2500 et 3000 euros pour les deux yeux également. Il existe cependant peu d’appareils dans le monde. N’hésitez pas à demander à votre chirurgien la technique utilisée et un devis. Ces montants inclus aussi un bilan pré-opératoire, et les entretiens de suivis post-opératoires.

Néanmoins, la chirurgie de la myopie est considérée comme un acte médicale de confort et d’esthétique. Ces opérations de corrections ne sont donc pas remboursées par l’assurance maladie. Si vous ne pouvez payer seul l’intégralité de cette chirurgie au laser, il faudra alors prendre une mutuelle dédiée, qui pourra prendre en charge une partie des frais.

Nos offres partenaires

Libre assurances négocient pour vous des prix intéressants avec ses mutuelles partenaires en 2020. Parmi nos offres les plus attractives, vous retrouverez APIVIA Vitamin’ (MACIF) qui propose en 2020 des cotisations mensuelles de 55€ à 70€ (selon le lieu d’habitation et le pack choisi) pour un remboursement de 400€ à 600€ par œil (pour un adulte de 27 ans).

Suivie de près par Generali qui rembourse 500€ par œil pour un adulte de 30 ans pour un coût mensuel de 80€ à 90€ (selon le lieu d’habitation). Enfin, toujours pour les particuliers Apicil Dynamique propose de vous rembourser 500€ par œil pour adulte de 30 ans avec des cotisations d’environ 78€ par mois.

Du côté des mutuelles TNS et indépendants, on retrouve la gamme Pro d’APIVIA (MACIF) : entre 55€ et 87€ de cotisations mensuelles (selon le lieu d’habitation et le pack choisi) pour un remboursement de 550€ à 850€ par œil pour un adulte de 35 ans.

Ensuite, vient Malakoff Humanis et sa formule F5 aux alentours de 80 à 90€ par mois pour un remboursement de 700€ par œil pour un adulte de 40 ans. Pour finir, MCG propose pour un adulte de 32 ans des tarifs allant de 65€ à 80€ par mois environ et rembourse 600€ à 700€ par œil.

Cet article a été posté dans Mutuelle Optique le par .

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Profitez-en et contacter Libre Assurances